ACANTHA LANG.jpg

Photos : Shore Fire Media, Carlton Mickle

SAM 16 juillet 2022

MNOP Grand Circus

Boulazac-Isle-Manoire

DIM 17 juillet 2022

Rouffignac

Le talent vocal d’Acantha Lang est né d’un talent pur et d’une détermination à travailler ce don.

Bien qu’originaire de la Nouvelle-Orléans, ce n’est que lors de sessions à New-York avec des musiciens confirmées de RnB, qu’Acantha a sa révélation. Vivant actuellement à Londres, elle est maintenant le secret soul le mieux gardé du moment…

 

Acantha n’a jamais ressenti un appel vers les spotlight, mais toujours un appel vers la musique, viscéral. En déménageant à New-York, elle put montrer sur la scène du célèbre Harlem Grill, aujourd’hui disparu. Un espace qui permettait aux musiciens noirs de se rassemblaient après leurs performances dans le quartier.

 

De Puffy, Stevie Wonder et Alicia Keys aux musiciens qui ont tourné avec Prince, aux chansons écrites avec Jocelyn Brown, et soutenu Acantha chaque lundi pour sa résidence hebdomadaire « Monday Night Blues », le Harlem Grill abritait le meilleur de la scène soul, rappelant ainsi à Acantha la culture et la communauté de sa ville natale.

 

Après trois ans au Harlem Grill, Acantha est recrutée au Box, un des célèbres cabarets de Manhattan, où elle devient la première maitresse de cérémonie, ce qui la propulse à Londres pour l’ouverture du club jumeau au Box. Au Royaume-Uni, Acantha monte son groupe, écrit sa musique et son son. Elle fait évoluer sa voix qui est comparée alors à Aretha Franklin :

 

« Quand j’ai commencé à la musique dont je rêvais, je savais ce que je voulais faire…Il n’y avait aucun doute, pas de confusion. Je savais exactement ce que je voulais faire et dire… et je n’aurai pas pu le faire avant maintenant ».

 

Cette nouvelle confiance musicale, transparaît dans son premier EP sortit en 2021 « Sugar Woman » sélectionné par Soul Tracks comme son album vedette. Si elle mélange le funk inspiré de Stax avec le South blues, elle raconte aussi ces histoires intimes sur des grooves chatoyantes. Acantha rappelle les traditions du blues tout en s’enracinant dans thèmes contemporains comme la célébration de la force et de féminité noire.

 

Acantha a collaboré avec Robert Randolph – nominé aux Grammys – et a écrit avec l’auteur-compositeur Kiris Houston (Disciples, Kylie Minogue, Little Mix…) et Bruno Major. Acantha a également gagné les approbations de Joe Bonamassa, Robert Elms, et de Craig Charles (BBC 6Music/BBC Radio 2) qui a distingué Acantha comme « une artiste brillante, une artiste indépendante destinée à une carrière mondiale. »

 

En Mars dernier, elle revient avec « River Keep Runnin’ » un morceau scintillant de funk moderne, inspiré par le déplacement de sa mère suite aux ouragans Betsy et Katrina pour le transformer en métaphore sur les changements de vie qui peuvent vous abattre…

Acantha PE Holborn.jpg

« Si elle est loin d’être une débutante – Robert Randolph a même enregistré une de ses chansons sur son “Got Soul” –, la vingtaine de minutes de musique proposée ici fait office de carte de visite pour l’artiste, aussi bien au plan vocal – qui évoque dans sa souplesse et son ampleur Irma Thomas et Gladys Knight – qu’en ce qui concerne l’écriture, avec des titres originaux réellement pertinents, à l’image du très actuel He said /She said. Possiblement une des voix soul majeures des prochaines années ! »  Soul Bag

 

« Moment Covers - Loin de l’orchestre cuivré sur lequel elle s’appuie lors de prestations scéniques hautes en énergie, elle dévoile dans ces pièces débranchées une part d’intimité suffisamment remarquable pour ouvrir à l’auditeur certaines clefs personnelles. Du coup, après ce passage par la case reprise, on écoutera différemment ses propres compositions. »  Stephane Colin

Discographie:

 

River Keep Runnin’

He said/She Said

Sugar Woman

Whatever happened to our love?

Lois Lang